LogoTeluq
English
Logo
Répertoire de publications
de recherche en accès libre

Le management scientifique dans les établissements de santé et de services sociaux, les arguments et les enjeux d’une controverse publique [r-libre/1382]

Dupuis, Alain (2018). Le management scientifique dans les établissements de santé et de services sociaux, les arguments et les enjeux d’une controverse publique. Manuscrit non publié, Université TÉLUQ.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]  PDF - Dupuis 2018 Cas Proaction.pdf
Contenu du fichier : Document de travail
 
Catégorie de document : Documents personnels de recherche
Évaluation par un comité de lecture : Non
Étape de publication : Non publié
Résumé : Cette étude porte sur la controverse entourant la vente et l’implantation entre 2010 et 2014, par une firme de consultants, d’un dispositif de gestion du management scientifique à une quinzaine d’établissements de santé et de services sociaux. Cette étude contribue à documenter l’influence et la présence de tels dispositifs au Québec et au Canada, à mettre en lumière des débats autour d’une industrialisation croissante des soins de santé et des services sociaux, à éclairer le rôle des consultants et de leur rhétorique dans la diffusion des dispositifs du management scientifique. La controverse fait émerger une série de questions ou enjeux à ce sujet : quelle est la pertinence de la firme et de son dispositif pour les établissements de santé et de services sociaux ? Que vaut sa démarche, qui implique de voir du gaspillage dans toute activité qui n’est pas réalisée en présence des usagers, et qui impose des standards de production industriels aux intervenants de la santé et des services sociaux ? Y a-t-il un intérêt à mesurer la productivité des soins et des services à l’aide de critères industriels ? Cette étude cherche à établir quels sont les principes mobilisés par les arguments des protagonistes autour de ces enjeux. Dans une telle situation argumentative, les protagonistes doivent s’appuyer sur des croyances institutionnalisées bien établies pour que leurs arguments aient de la force. Dans cette controverse, on voit par exemple que certains grands principes sont opposés implicitement : d’un côté l’universalité des compétences et des outils véhiculés par une technoscience de la gestion ; de l’autre, la force des connaissances locales et particulières propres à un milieu de travail donné. Cette étude évoque assez peu les intérêts et les jeux de pouvoir au cœur de la controverse pour se concentrer sur une approche sociocognitive qui met au jour et analyse les outils argumentatifs utilisés par les participants pour penser et agir dans la controverse. Ces répertoires argumentatifs font partie de la connaissance ordinaire du « management » que nous mobilisons tous comme acteurs dans notre action organisée et dans la construction de notre identité.
Déposant: Dupuis, Alain
Responsable : Alain Dupuis
Dépôt : 29 mars 2018 14:39
Dernière modification : 29 mars 2018 14:39

Actions (connexion requise)

RÉVISER RÉVISER